La route de la soie

La route de la soie désigne un réseau ancien de routes commerciales entre l’Asie et l’Europe : il relie la ville de Chang’an (actuelle Xi’an) en Chine à la ville d’Antioche, en Syrie médiévale (aujourd’hui en Turquie), . La route de la soie était un faisceau de pistes par lesquelles transitaient de nombreuses marchandises, et qui monopolisa les échanges Est-Ouest pendant des siècles, avant d’être supplantée par la voie maritime. Les plus anciennes traces connues de la route de la soie remontent au milieu du[…]

Le mont Song

Le mont Song (caractères chinois : 嵩山 ; pinyin : sōng shān) est l’une des cinq montagnes sacrées de Chine aussi connue sous le nom de montagne du Centre (chinois simplifié : 中岳; chinois traditionnel : 中嶽; pinyin : zhōng yuè). Il est situé dans la province du Henan. Surplombant la rive sud du fleuve jaune, il comprend trois pics principaux, dont le plus élevé culmine à 1 512 m, avec 5 654 marches. Selon le taoïsme, le monde est constitué de cinq éléments, chacune[…]

Le mont Hua

Le mont Hua (sinogrammes simplifiés : 华山 ; sinogrammes traditionnels : 華山 ; pinyin : huà shān) est situé dans la province du Shaanxi, à une centaine de km à l’est de la capitale Xi’an. C’est l’une des cinq montagnes sacrées de Chine aussi connue sous le nom de montagne de l’Ouest (sinogrammes simplifiés : 西岳; sinogrammes traditionnels : 西嶽; pinyin : xī yuè). Le plus haut sommet du mont Hua est le pic Luoyan (sinogrammes : 落雁峰 ; pinyin : luò yàn fēng) également[…]

Les édifices des montagnes de Wudang

Les palais et temples qui constituent le noyau de ce complexe de bâtiments séculaires et religieux forment une réalisation architecturale et artistique exemplaire de l’époque des dynasties chinoises des Yuan, Ming et Qing. Les flancs des montagnes de Wudang (province du Hubei) et leurs vallées panoramiques abritent ce site qui fut construit en tant qu’ensemble organisé pendant la dynastie des Ming (XIVe -XVIIe siècle) et qui comporte également des bâtiments taoïstes datant du VIIe siècle. L’ensemble représente l’apogée de l’architecture et de l’art chinois sur[…]

Dali

Dali (chinois: 大理, pinyin: Dàlĭ, langue bai: Darl•lit) est une ville de la province du Yunnan en Chine. C’est une ville-district, chef-lieu de la préfecture autonome bai de Dali. Dali est l’ancienne capitale du Royaume de Nanzhao (VIIIe et IXe siècles) et du Royaume de Dali (937–1253). Au XIIIe siècle, toute la province tombe sous la coupe des Mongols de la dynastie Yuan. Plus tard, Dali a également été le centre de la révolte du sultan Du Wenxiu contre la dynastie Qing. Cette révolte, connue[…]

Zhouzhuang

Zhouzhuang se trouve à proximité de la ville de Kunshan, entre Suzhou et Shanghai, dans la province du Jiangsu. C’une petite ville ancienne, parcourue de nombreux canaux, qui est souvent considérée comme étant la plus belle ville de canaux de Chine. La ville de Zhouzhuang fut fondée il y a plus de 900 ans, et il ne manque pas de nombreuses maisons construites sous les dynasties des Ming et des Qing. Certaines (une centaine) sont dotées de cours traditionnelles, d’autres (une soixantaine) de portails voûtés[…]

Le mont Maiji

Le mont Maiji (chinois simplifié : 麦积山 ; chinois traditionnel : 麥積山 ; pinyin : mài jī shān) est situé dans la province chinoise du Gansu, à 30 km de la gare de Tianshui. Il fait partie des monts Qinling et culmine à 1 742 m d’altitude. Les grottes du mont Maiji (chinois simplifié : 麦积山石窟 ; chinois traditionnel : 麥積山石窟 ; pinyin : mài jī shān shí kū) font partie des quatre principales grottes de Chine (avec celles de Longmen, de Yungang et de[…]

Le temple de Lingyin

Le temple de Lingyin (靈隐寺, ou Língyǐnsì en hanyu pinyin) est un temple bouddhiste de la secte Chan situé au nord-ouest de Hangzhou, province du Zhejiang, Chine. Le nom du temple est généralement traduit comme Temple de la retraite de l’âme. C’est un des temples bouddhistes les plus grands et les plus prospères de Chine. Cet important monastère des montagnes Wulin (武林山) est entouré de nombreuses grottes et sculptures religieuses directement dans la roche. La plus fameuse est Feilai Feng (飞来峰; « le pic qui coula[…]

Le temple du Cheval blanc

Le temple du Cheval blanc ou Báimǎ Sì (si : 白马寺 ; tra :白馬寺) de Luoyang, Chine, est un complexe monastique bouddhique situé dans la banlieue est de la ville moderne, à l’emplacement où, selon la tradition, s’arrêta en 67 ap. J.-C. le cheval portant depuis l’Afghanistan les premiers soutras. Les constructions et objets qu’il renferme datent essentiellement de la période allant des Jin au milieu des Qing (XIIe-XVIIIe siècles) et comprennent en particulier un ensemble de statues de laque de l’époque Yuan (1271-1368). Il[…]

Le temple Shaolin

少林 Le monastère Shaolin ou temple Shaolin (少林寺; pinyin : Shàolín Sì) est un temple bouddhiste Chan situé sur le mont Song dans la province du Henan (Chine). Fondé au VIIIe siècle, le monastère est depuis longtemps célèbre pour son association avec les arts martiaux chinois, et particulièrement avec le Kung-fu Shaolin. Pour le monde occidental, il est peut-être le monastère bouddhiste le plus connu. Le monastère est dirigé par l’abbé Shi Yongxin. L’enseignement martial des moines est dirigé par l’abbé Shi Yan Lu Le[…]

Le lac de l’Ouest

Le lac de l’Ouest (caractères chinois : 西湖 ; pinyin : xī hú) est un célèbre lac situé dans le centre historique de la ville de Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang. Le dos Le lac fait environ 15 km de circonférence, avec une profondeur moyenne de 2,27 mètres, sa capacité est de 14 290 000 mètres cube d’eau. Il est entouré de montagne et par la ville, la navigation est réglementée mais la location de bateau est simple. Le lac est coupé par[…]

Le mont Wutai

Le mont Wutai (sinogrammes simplifiés : 五台山 ; hanyu pinyin : wǔtáishān ; littéralement « mont aux cinq terrasses ») ou Wutai Shan est l’une des quatre montagnes sacrées bouddhiques de Chine. Il culmine à 3 058 m au pic Yedou. Il est situé dans la province du Shanxi, à seulement quelques dizaines de kilomètres au sud de l’une des cinq montagnes sacrées de Chine : le Bei Heng Shan. Il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 26 juin[…]

Les diaolou de Kaiping

Les diaolou de Kaiping sont des tours fortifiées de plusieurs étages, généralement bâties en béton armé. Elles sont érigées à Kaiping et les villes voisines, dans le centre de la province du Guangdong. Les diaolou de Kairping ont été érigées entre les XVIIe et XXe siècles, l’apogée de leur construction étant les années 1920 et 1930. Plus de 2 000 sont toujours dressées dans la région. Vous pourriez aimer ces: Les édifices des montagnes de Wudang Les palais et temples qui constituent le… Le tulou[…]

Yin Xu

Yin Xu (殷墟 ; pinyin : Yīnxū, littéralement « ruines de Yin »), est le site archéologique de l’ancienne cité de Yin, centre spirituel et culturel et dernière capitale de la dynastie Shang (1300 – 1046 av. J.-C.). Le site inclut de nombreuses tombes et palais royaux. Il s’agit en fait d’un ensemble de sites archéologiques situés sur les bords de la rivière Huan(洹河), ou rivière d’Anyang (安阳河), au nord de la province chinoise du Henan, à proximité de la ville moderne d’Anyang. Cet ensemble archéologique est[…]

Le centre historique de Macao

Le centre historique de Macao (chinois simplifié : 澳门历史城区 ; chinois traditionnel : 澳門歷史城區 ; en portugais : O Centro Histórico de Macao) est un ensemble d’une vingtaine de lieux qui témoignent de la convivialité et de la fusion entre les cultures chinoise et occidentale à Macao, ancienne colonie portugaise. Il représente le legs architectural de la ville, et comprend aussi bien des monuments, tels que églises et temples, que les zones urbaines, les places et certaines rues. En 2005, le centre historique de Macao[…]

Les grottes de Yungang

Les grottes de Yungang (云冈石窟 yúngāng shíkū), près de Datong dans la province de Shanxi en Chine, sont l’un des plus célèbres sites anciens de sculpture. On compte 252 grottes pour environ 51 000 statues, aménagées entre les Ve et VIe siècles. Les cinq grottes aménagées par Tan Yao sont considérées comme un chef d’œuvre classique du premier apogée de l’art rupestre bouddhique en Chine. Le style combine à la fois les formes de l’art traditionnel chinois et des influences étrangères : après avoir traversé[…]

L’ancienne ville de Pingyao

Située au centre de la province du Shanxi, l’ancienne ville de Pingyao fut fondée à l’époque du roi Xuan de la dynastie des Zhou de l’ouest (827-782 av. J.-C.), il y a plus de 2800 ans. Les rues de Pingyao sont anciennes. Aujourd’hui, beaucoup de firmes prestigieuses d’autrefois n’exercent plus, mais les devantures anciennes sont conservées, telles que celle de la Première société de l’Escorte armée du nord de la Chine et celles des piaohao Xietongqing et Baichuantong, marques réputées à l’échelle nationale à leur[…]

Le système d’irrigation de Dujiangyan – Le mont Qingcheng

Le système d’irrigation de Dujiangyan (chinois simplifié : 都江堰 ; chinois traditionnel : 都江堰 ; pinyin : Dū jiāng yàn ; littéralement : « barrage du fleuve de la métropole ») a été conçu au IIIe siècle av. J.-C. par le gouverneur Li Bing (李冰) et son fils Er Lang, pour éviter les inondations provoquées par la rivière Min, et irriguer la plaine de Chengdu. Il fonctionne sans interruption depuis sa création, et continue de se développer. Grâce à une série de barrages mobiles, une[…]