La calligraphie et la peinture

Les caractères de l’écriture chinoise étaient à l’origine des dessins ou des signes. L’évolution de l’écriture a donné naissance à un art calligraphique indépendant. Les œuvres de grands calligraphes des différentes dynasties restent représentatives de la calligraphie de leur époque. La passion des calligraphes et des amateurs pour cet art s’est transmise jusqu’à nos jours. Différente de la peinture à huile occidentale, la peinture traditionnelle chinoise a ses formes d’expression particulières. Les dessins sur les poteries néolithiques d’il y a 6 000 ou 7 000[…]

La calligraphie extrême-orientale

La calligraphie extrême-orientale, ch. trad. : 書法 ; py : shūfǎ ; lit. : « méthode, art de l’écriture » ; en japonais shodō (書道, shodō?, voie de l’écriture), désigne l’ensemble des calligraphies (écriture à la main) des caractères chinois, ou bien, s’il s’agit d’une calligraphie japonaise, des idéogrammes associés à un des deux alphabets syllabaires purement japonais, ou bien de cet alphabet uniquement, sans aucun idéogramme[1]. Quels que soient les styles et la démarche propres- à l’artiste, la calligraphie est un art de l’écriture[…]