Zhejiang

cropped-suzhou1.jpg

Bref aperçu

Cette province, dont le nom vient de la rivière Zhejiang (le surnom du fleuve Qiantangjiang), est située dans la région côtière du sud-est de la Chine et bordée à l’est par la mer de Chine. 2100 îlots soit le tiers des îlots de la Chine y sont rattachés. La capitale est Hangzhou. Sa population est de 4,335 millions d’habitants.

Réputée « haut‑lieu touristique », le Zhejiang a 11 sites naturels et historiques classés au niveau national et 22 sites naturels et historiques classés au niveau provincial, parmi lesquels, les plus célèbres sont le lac de l’Ouest de Hangzhou, Shaoxing, pays des eaux, le mont Putuo, haut‑lieu du bouddhisme, le fleuve Fuchurjiang, le lac aux mille îlots, le mont Mogang, le mont Yandang, etc,. En outre, on peut y trouver 28 édifices antiques protégés en priorité par l’État tels que la pagode Liuhe, le temple de Yue Fei, le kiosque Lanting à la mémoire de Wang Xizhi, grand calligraphe des Jin, le temple Guoqing, un des célèbres temples bouddhiques, la bibliothèque Tianyi, une des grandes bibliothèques antiques en Chine.

Le Zhejiang est aussi le pays où sont nés beaucoup d’hommes politiques, de penseurs, d’écrivains, de pédagogues, de scientifiques, d’artistes, qui ont apporté leur contribution à la culture chinoise.


Sites touristiques

La ville de Hangzhou
Hangzhou : Cette ville est située sur la rive nord du fleuve Zhejiang et à l’extrémité sud du Grand Canal. Elle est non seulement la capitale et le centre politique, économique, culturel et de communications de cette province, mais aussi une des six grandes villes anciennes de la Chine. Le magnifique lac de l’Ouest, le Grand Canal construit voici mille ans, sa culture ancienne ainsi que les traditions typiques du Sud du Yangtsé rendent cette ville très attrayante.

La région des paysages naturels du lac de l’Ouest : Le lac de l’Ouest a 5,6 km2 de surface et 60 km de circonférence. Bordé à l’est par la ville de Hangzhou et entouré sur trois côtés sud, nord et ouest par des monts, ce lac comprend une grande variété de paysages: autour du lac, au centre du lac, le mont Beishan, le mont Nanshan et le fleuve Qiantangjiang. La beauté des paysages naturels du lac est en parfaite harmonie avec les édifices anciens qui l’entourent.

San Tan Yin Yue : Au milieu de l’eau qui entoure l’îlot Xiao Ying Zhou, un des nombreux îlots du lac, sont érigées trois pagodes en pierre de 2 m de haut dont l’intérieur est creux. Sur la paroi des pagodes sont percées 5 petits trous. Quand la lune brillante est suspendue sur le ciel, des bougies sont allumées à l’intérieur de ces pagode, ces petites lunes font contraste avec la lune qui se reflète sur la surface du lac, d’où le nom de San Tan Yin Yue l’un des dix sites du lac de l’Ouest.

Le temple Lingyin : Ce temple, construit à l’an 326, sous le règne de Xianhe des Jin de l’Est, est un temple bouddhique célèbre en Chine.

Les grottes Feilaifeng : Tout près du temple Lingyin et au sommet de la colline de l’Aigle sage, on découvre les très belles grottes Feilaifeng où il se trouve plus de 470 statues rupestres de différentes formes, parmi lesquelles, le Bouddha Amitofu des Song et le Bodhisattva des Yuan qui, grâce à leur grande valeur artistique, sont très réputées.

La pagode Liuhe : Située sur la rive nord du fleuve Qiantangjiang, cette pagode fut construite en 970 et restaurée en 1153. Haute de 60 m, elle a une structure de bois et de brique avec 15 étages à l’extérieur et 7 à l’intérieur. Les murs intérieurs sont couverts d’un grand nombre de sculptures de brique en bas‑relief. Du sommet de pagode, on peut contempler un beau panorama du fleuve Qiantangjiang.

La pharmacie Huqingyutang : Comme celle de Tongrentang à Beijing, cette pharmacie est connue dans le pays pour sa longue histoire. Elle est divisée en deux parties : la partie avant est utilisée pour délivrer des médicaments et à l’arrière se trouve un laboratoire. L’ensemble des batiments de cette pharmacie rappelle les jardins paysagers du sud du Yangtsé. Les médicaments qu’elle fabrique ont bonne réputation en Chine et à l’étranger.

Le thé Lonjing et la source Hupao : Hangzhou est riche en thé. Le thé Longjing principalement dont la plantation remonte à 1200 ans, se classe au premier rang parmi les 10 thés célèbres en Chine. Dans l’antiquité, il était fourni spécialement à la famille impériale. Le thé Longjing se caractérise par sa couleur verte, son parfum léger et sa qualité. Le thé préparé avec l’eau de source Hupao est très agréable.

Le mont Tianmu : Situé près de la ville de Linan à l’ouest du Zhejiang, ce mont est une réserve naturelle de PEtat. La beauté des paysages naturels a rendu célèbre cette montagne de l’ouest de cette province. En été, le climat y est très frais.

La région du Fuchunjiang‑Xinanjiang‑lac aux millefiots : Située au milieu et en amont du fleuve Qiantangjiang, cette région, qui part de Fuyang passe par Tonglu et Jiande, jusqu’aux bords du lac aux mille îlots sis à Chunan, s’étend sur 300 km pour une superficie de 1123 à km2. Au long des fleuves aux eaux limpides se dressent des monts couverts d’une épaisse végétation. Dans cette région, on peut trouver un grand nombre de sites naturels et historiques, tels que l’îlot de Xinsha, les monts Heshan et Tongyunshan, la chute d’eau de Hulu, les grottes de Yaolin et de Lingxi, la forêt des stèles de Fuxi, le bourg ancien de Longmen, la grotte de Fang La, le sanctuaire de Hai Rui.

Le village de Fuyang : Sur l’îlot de Xinsha couvrant 4,12 kM2 à 30 km2 de Hangzhou se trouve un village, peuplé de moins de 1000 habitants, caché dans la forêt touffue. Des petites chaumières, des maisons aux murs blancs et aux toits noirs ainsi qu’une belle plage autour de l’îlot forment un joli tableau champêtre. Dans ce village, on peut voir la production agricole à l’ancienne, partager le mode de vie traditionnel des autochtones, faire une excursion en radeau de bambou sur le fleuve, visiter en char à boeuf l’îlot, tisser une étoffe ou bien tresser des sandales de paille avec les villageoises ; on peut aussi assister au combat de chèvres ou à un spectacle de chants et de danses plein de couleur locale.

La grotte de Yaolin : Située dans le district de Tonglu, cette grotte karstique, d’une superficie de 28000 m2, comprend 7 galeries qui communiquent entre elles. Dans la grotte se dressent un grand nombre de stalactites aux formes bizarres évoquant des chutes d’eau qui tombent en cas­cade, des colonnes ornementales ou des pics rocheux, etc.

Le mont Daciyan : Situé dans le district de Jiande et dominant le lac au millier d’îles, le mont Daciyan est un site particulier dans la région des sites naturels et historiques du Fuchunjiang‑Xinanjiang‑lac aux mille îles. Dans ce mont, on peut contempler non seulement la beauté des paysages naturels, mais ad­mirer aussi une grande statue de Bouddha rupestre, haute de 147 m, qui est unique en Chine. De plus, le temple suspendu sur la falaise du sud du Yangtsé et le ruisseau Changgu sont aussi très célèbres.

Le lac aux mille îles : Ce lac est situé dans le district de Chunan. Il est parsemé de 1078 îles couvertes par une végétation touffue, d’où son nom. Les monts verdoyants qui entourent ce lac aux eaux limpides procurent un environnement écologique très agréable. L’ensemble de ce lac possède une vingtaine de sites à visiter, qui sont des buts touristiques riches et variés; il y a notamment les activités de loisirs sur le lac sont très typiques. En outre, le district de Chunan est connu dans le pays pour ses nombreux vestiges antiques.

La ville de Huzhou
Huzhou : Située au nord du Zhejiang, la ville de Huzhou est connue en Chine pour son abondance en poissons, en riz et en soies. La ville est bordée au nord‑est par le lac Taihu qui s’étend à perte de vue, au sud‑est par les vastes étendues d’une plaines quadrillée par des rivières, au sud-ouest par une chaîne de collines. Cette ville possède beaucoup de sites historiques, tels que le temple de Bouddha de Fer, la pagode de Feiying, la pagode de Wenbi, les ruines de Aishantai, le mont Daochang, le palais du Dragon Jaune, le village de Xiaolian.

Le mont Mogangshan : Situé au district de Deqing, le mont Mogangshan est un chaînon de la montagne Tianmu. C’est l’un des 4 hauts‑lieux pour fuir la chaleur en Chine. Ce mont est surnommé « le monde de la fraîcheur ». Son point culminant, le sommet Tashan, atteint 720 m d’altitude. Des ruisseaux serpentent en murmurant dans le mont couvert de forêt de bambous. On y découvre des sites agréables, citons par exemple, le lac de Mogan, l’étang du Dragon de Biwu, le mont de la Source du Ciel, l’étang de l’Epée, le marais plein de fleurs de roseau, le village de Wuling, etc,.

La ville de Jiaxing
Jiaxing : Située au nord‑est du Zhejiang, cette ville est bordée à l’est par Shanghai, à l’ouest par Hangzhou, au nord par le lac Taihu, au sud par la mer de Chine. A Jiaxing, une ville ancienne surnommée ‘le pays des eaux » du sud du Yangtsé, il existe beaucoup de sites naturels et historiques, tels que le lac du Sud, le pavillon de Qianfo, la demeure ancienne de Mao Dun.

Le lac du Sud : Situé à 0,5 km au sud‑est de Jiaxing, les bords de ce lac furent l’un des emplacements de la 1ère assemblée du PCC de Chine. Dans le lac du Sud qui s’étend sur 0,43 km2 se trouvent deux îlots. Sur le premier îlot Huxin, on découvre le musée commémorant à la révolution chinoise et le pavillon Yanyu ; sur le deuxième îlot Xiaoyingzhou, il y a le temple de Cangsheng. Avec celui de l’Ouest de Hangzhou et celui de l’Est, le lac du Sud est un trois lacs célèbres du Zhejiang.

La ville de Shaoxing
Shaoxing : Située à l’ouest de la plaine de Ningshao, à 58 km à l’ouest de Hangzhou et à 110 km à l’est de Ningbo, cette ville est le célèbre pays des eaux du sud du Yangtsé. Elle est arrosée par de nombreuses rivières que franchissent des petits ponts de pierres ; des bateaux couverts de toile noire font un va et vient sur les cours d’eau. Le lac de l’Est, le pavillon des Orchidées, le tombeau de Yu le Grand, le musée de Lu Xun, etc., sont les principaux sites de cette ville.

Le musée de Lu Xun : Ce musée a été construit en 1935 dans la ville de Shaoxing, pays‑natal de Lu Xun (1881‑1936), grand écrivain contemporain, penseur et révolutionnaire. Ce musée est constitué de trois parties: la maison natale de Lu Xun, la maison Sanweishuwu, la salle d’exposition de l’histoire de la vie de Lu Xun.

Le pavillon des Orchidées : Situé au pied du mont Lanzhu à 12 km au sud‑ouest de la ville de Shaoxing, le pavillon des Orchidées est le lieu où le célèbre calligraphe Wang Xizhi (307‑365) se livra avec des lettrés à un concours de poésie improvisé, lors du 3e jour du 3e mois lunaire de la 9e année sous le règne Yong He des Jin de l’Est (353) et où il écrivit Le recueil du pavillon des Orchidées. Aujourd’hui, chaque année, à l’occasion du 3e jour du 3e mois lunaire, le Festival des calligraphies se tient à Shaoxing et nombreux calligraphes célèbres chinois et étrangers y participent.

La ville de Zhoushan
Zhoushan : Située à l’est du Zhejiang et au confluent d’accès du Yangtsé, du Qiantangjiang et du Yongjiang à la mer, cette ville est la quatrième grande île de la Chine. Le port de Zhoushan sert d’ouverture au delta du Yangtsé vers l’extérieur, mais aussi de point d’attache entre le Yangtsé et la mer. Il s’y trouve le célèbre mont Putuo et à proximité les îles Shengsi.

La région des paysages naturels des îles Shengsi : Elle est située au nord des îles Zhoushan et à l’embouchure d’accès du Qiantangjiang et du Yangtsé à la mer. On y découvre non seulement beaucoup de récifs de différentes formes, mais aussi les monts Shengshan et Yangshan couverts d’une végétation touffue et dont les falaises surplombent la mer. De plus, on peut y déguster toutes sortes de produits de la mer.

La régions des paysages naturels du mont Putuo : Situé à l’est de l’archipel Zhoushan, le mont Putuo est non seulement un des 4 bouddhistes de Chine, mais est aussi connu pour avoir l’île de Putuoshan. S’étendant sur 41,95 km2, ce mont domine la côte longue et sinueuse, de belles plages ainsi que desrécifs aux formes bizarres, beaucoup de sites magnifiques, tels que les célèbres monts plages de Qianbu et de Baibu, le rocher de Pantuo, la roche en forme de couple de tortues, la grotte de Fanyin, la grotte de Chaoyin, et la grotte de Chaoyang.

La ville de Ningbo
Ningbo : Située à l’est du Zhejiang et à 168 km à l’ouest de Hangzhou, Ningbo, est une des grandes villes portuaires en Chine. Son histoire remonte à 2000 ans. La ville possède 12 édifices anciens protégés en priorité par l’Etat ainsi que les paysages naturels pitorresques qui ont fait de cette ville un haut‑lieu touristique de l’est du Zhejiang.

Le pavillon Tianyige : Installé à l’ouest du lac de la Lune clans la ville de Ningbo, ce pavillon est une bibliothèque très ancienne en Chine toujours en bon état de conservation. Il abritait auparavant 70 000 livres, dont il ne reste aujourd’hui que 10 000. Construit au temps des Ming, cet édifice est à deux étages avec une structure de bois. Au dessus de la porte principale est suspendu un tableau portant les caractères chinois « Tianyige ». Ce pavillon abrite aussi des stèles portant des inscriptions des dynasties passées.

Le temple Tiantong : Se trouvant au pied du mont Taibai à 20 km de Ningbo, ce temple, construit sous la dynastie des Jin de l’Est, comprend 730 salles et pièces. Autour du temple, sont parsemés des sites naturels et historiques. L’ensemble de cet édifice est caché par les vieux arbres qui s’élancent vers le ciel.

La région des paysages naturels du mont Xuedou : Située dans la ville de Fenghua, cette région comprend le bourg de Haikou, le mont Xuedou et le lac de Ningxia. On y découvre le rocher Qianchiyan d’où se précipitent des cascades, l’étang de Sanyin entouré par une forêt de pics rocheux, la roche Xuniao, le kiosque de Feixue, le pont de Yangzhi et le temple de Xuedou, etc.

La ville de Taizhou
Taizhou : Située dans la région littorale de l’est du Zhejiang et entre Ningbo et Wenzhou, cette ville côtière possède de nombreux sites naturels et historiques, parmi lesquels, la cité de Taozhu, le lac de l’Est, le mont Jinshan, les ruines du Royaume Céleste de la Paix, etc.

La région des sites du mont Tiantai : C’est à 25 km au nord‑est du district de Tiantai que le mont du même nom est le lieu de naissance de l’école de Tiantai du bouddhisme chinois. Dans le mont sont dispersés un grand nombre de temples et de monastères, dont les plus connus sont le temple Guoqing, le temple Gaoming, le monastère Zhenjue et le monastère Fangguang. Actuellement, plusieurs circuits touristiques y sont organisés, notamment un pèlerinage au mont des bouddhistes, un voyage dans le pays natal du Maître Ji bonze magicien, une réunion académique concernant Han Shanzi penseur célèbre.

La ville de Wenzhou
Wenzhou : Située dans la région côtière du sud‑est du Zhejiang, cette ville est le centre économique, culturel et de communications du sud de la province. Depuis la dynastie des Tang, elle est un grand port de commerce en Chine. Wenzhou est connue depuis toujours pour son artisanat et son commerce très actif ainsi que pour la qualité des objets d’art artisanaux. De plus, un grand nombre de sites historiques et les magnifiques paysages naturels la rendent très attrayante.

La région des sites du mont Yandang : Située au nord‑est de la ville de Leqing, cette région comprend quelque 530 sites comme le rocher Lingyan, le pic Lingshan, la chute d’eau de Dalongqiu, la porte de Xiansheng, le lac des Oies sauvages, le pont des Immortels et la grotte de Yangjiao, etc, le pic Lingshan, le rocher Lingyan et la chute d’eau de Dalongqiu sont considérés comme les trois grandes curiosités du mont Yandang.

La région des paysages naturels du Nanxijiang : Située dans le district de Yongjia, cette région s’étend sur 625 km2. On y découvre des cours d’eau limpides, des rochers aux formes bizarres, de nombreuses chutes d’eau, une magnifique plage, une forêt touffue ainsi que des villages anciens. Cette région comprend 7 grands sites dont le rocher Daruoyan, le rocher Shiweiyan et le centre du Nanxijiang sont très connus, de plus, la descente en radeau du fleuve Nanxijiang est très intéressante.

La région de Lishui
Lishui : Au sud du Zhejiang et à 133 km à l’est du port de Wenzhou, à 122 km au nord‑ouest de Jinhua cette région est un noeud de communications fluviales. Il s’y trouve beaucoup de sites naturels et historiques, tels que le mont Wanxiang, le rocher de Dongxi, la pagode de Zhongshan, la pagode de Xiahe, etc.

La région des sites naturels et historiques de Xiandu : Située au district de Jinyun, cette région qui s’étend sur 166,2 km2 compte plus de 300 sites tels que le mont Dinghu, le ravin de Niweng, le rocher de Gufu, Xiaochibi, la grotte de Xianshui dans la gorge de Furong, etc. Dans cette région, les paysages naturels magnifiques forment une belle harmonie avec les sites historiques.

La ville de Jinhua
Jinhua : Située au centre du Zhejiang et à 184 km de Hangzhou, cette ville, appelée Wuzhou dans l’antiquité, est le noeud de communications des provinces du Zhejiang, du Fujian, du Guizhou et de l’Anhui. Le fleuve Wujiang serpente à travers la ville. Les sites célèbres y sont: le temple Tianzi, la demeure du roi du Royaume Céleste de la Paix, la grotte de Shuanglong du mont Beishan, etc.

La région des paysages naturels de Shuanglong : Située dans la banlieue de la ville de Jinhua, cette région est connue pour avoir des magnifiques paysages naturels et des grottes karstiques originales. Citons parmi elles les plus attrayantes, la grotte de Shuanglong, la grotte de Binghu, la grotte de Chaozhen et la grotte de Xianpu. De plus, le mont Jianfeng et le jardin de Youyou sont particulièrement visités.

La ville de Quzhou
Quzhou : Cette ville est située à l’ouest du Zhejiang et en amont du Qiantangjiang. Le chemin de fer Zhejiang­-Guizhou traverse la ville ainsi que le fleuve Qujiang qui relie le Zhejiang aux provinces du Guizhou, du Fujian et de l’Anhui. La ville possède un grand nombre de sites naturels et historiques, citons par exemple, le temple des Kong, un des deux temples des Kong en Chine, le mont Lanke, au sommet duquel il y a une grosse pierre en forme d’arche, le mont Gutian, la passe Xianxia, le mont Fushan ainsi que des pagodes et des stèles portant des inscriptions.


Gastronomie

Après une longue évolution, la cuisine du Zhejiang s’est spécialisée en cuisine de Hangzhou, de Ningbo, de Shaoxing, de Wenzhou et compte plus de 240 sortes de mets. Parmi ceux‑ci, les plus célèbres sont le poisson au vinaigre du lac de l’Ouest, le bouillon de poisson de la tante Song, la viande de Dongpuo, le poulet de Jiaohuazi, les crevettes décortiquées de Longjing, etc. Ningbo et Wenzhou étant des villes portuaires, les mets y sont préparés à partir des produits de mer; les mets de Shaoxing sont principalement cuits à l’étuvée sans assaisonnement ou bien au vin de riz. De plus, des spécialités alimentaires du Zhejiang, tels que le gateau de riz glutineux enveloppé des feuilles de roseau de Jiaxing, le huntun de Huzhou (bouillon de petits raviolis), la galette croustillante de finhua, le raviolis farci de crevettes décortiquées de Zhoushan, le gâteau de Dix Paysages de Tiantai, sont très exquis.


Les achats

La ville de Hangzhou se trouve au sud de la plaine du lac Jiahu où les terres sont fertiles, le climat y est tempéré. Depuis l’antiquité, le peuple de Hangzhou laborieux et vaillant a produit un grand nombre de spécialités locales.

La broderie de Hangzhou : Hangzhou est réputée comme « le pays de broderies », dont l’histoire peut remonter à 2000 ans, au temps des Royaumes Combattants. Sous la dynastie des Tang, la production des broderies fut à son apogée. Les broderies de Hangzhou sont connues non seulement pour leur bonne qualité, mais pour la variété de ses gammes comprenant plus de 1000 sortes de dessins.

Le thé de Longjiang : Cette sorte de thé est produit dans la montagne qui domine le lac de l’Ouest de Hangzhou, l’histoire de sa plantation peut remonter à près de 1200 ans. Le thé de Longilng est de première qualité parmi les thés verts en Chine.

L’éventail de Wang Xingji : La fabrication des éventails date de la dynastie des Song du Sud (1127‑1279), depuis des dynasties des Ming et des Qing, avec la broderie de Hangzhou et le thé de Longjing, l’éventail de Hangzhou est considéré comme une des trois curiosités de Hangzhou. Notamment, les éventails en papier noir et en bois de santal sont très célèbres.

Les ciseaux de Zhang Xiaoquan : Ce sont des produits de qualité dans ce type de fabrication. Le tranchant est bien affilé. Sous le règne de l’empereur Qianlong des Qing, les ciseaux de Zhang Xiaoquan furent spécialement utilisés par la famille impériale.

Le parapluie de soie du lac de l’Ouest : Avec ce parapluie dont l’ossature de bambous est recouverte de tissus de soie très léger, on peut non seulement se mettre à l’abri du soleil, mais avoir aussi un bel objet artisanal.


Musées

Le musée national des broderies
RueYuliuangshanlu, Hangzhou

Le musée national de thés
Rue Jilonglu, Hangzhou

Le musée du four impérial des Song du Sud
Dans le temple Dazifu, Huaxianqiao, Hangzhou

Le musée provincial de 1’Hisstoire naturelle du Zhejiang
10, rue Jiaogonglu, Hangzhou

Le musée du Zhejiang
10, rue Houshanlu, Gushan, Hangzhou


Divertissements

L’Opéra de Shaoxing : Cet opéra natt dans le village de Shengxian de Shaoxing qui fut dans l’antiquité le siège du Royaume des Yue, d’où son autre nom Opéra de Yue. Il est non seulement très populaire dans le Zhejiang, mais il est aussi devenu un des 4 genres de théâtre de la Chine. L’atmosphère de ce théâtre est raffinée. Il a pour thème princi­pal l’amour d’un homme et d’une femme. Les plus représentatifs sont Liang Shanbo et Zhu Yingtai, Dans la maison ouest, Le rêve du Pavillon rouge, La tante Xiang Lin, Les cinq filles célèbrent un anniversaire, etc.

Laisser un commentaire