Hebei

hebei

Bref aperçu

Situé au centre de la plaine de Huabei et englobant les municipalités de Beijing et de Tianjin, le Hebei, avec une superficie de 187700 km2 et une population de 63 millions d’habitants, est l’une des importantes provinces touristiques de la Chine du Nord.

Possédant une longue histoire de 5000 ans, le Hebei est l’un des foyers de la nation chinoise ; il a été aussi le centre politique, économique, culturel de la Chine du Nord sons diverses époques. Au cours des millénaires passés, la population laborieuse de la province a créé une civilisation brillante, léguant à ses descendants de riches ressources touristiques. Le palais impérial de Chengde, demeure estivale des empereurs mandchous, et les temples à son autour, ainsi que la Grande Muraille, ont été inscrits sur la liste du patrimoine culturel mondial de l‘Unesco.

Le Hebei possède non seulement des étendues toutes plates, comme la plaine de Jizhong, maïs aussi des reliefs ondulants, dont de nombreuses montagnes, grandes et moins grandes, telles que les monts Taihang et Yanshan. Des eaux limpides, des montagnes verdoyantes, des plages, des plaines, des forêts et des prairies composent un cadre de paysages extraordinaires. Dans cette « peinture », on découvre la villégiature de Chengde, la zone de vacances de Beidaihe, les collines Yesanpo aux bords de la rivière Laishui, le mont Cangyan (Jingjin) et la colline de Zhangshi (Zanhuang). Les monuments et les sites suivants du Hebei, la villégiature estivale de Chengde, Laolongtou et Beidaihe, ont été cités parmi les « quarante monuments et sites touristiques les plus célèbres de la Chine ». Le mont Wulïng (Xinglong), la Côte d’or (Changli) et Hongsongwa (Weichang) sont des réserves naturelles nationales ; la villégiature estivale de Chengde et la Grande Muraille ont été retenues comme deux des « dix monuments et sites touristiques les plus célèbres de la Chine ».

Les coutumes traditionnelles du Hebei sont originales. Cangzhou est réputé comme le « pays des arts martiaux » et Wuqiao, comme le « pays de l’acrobatie ». Les exercices physiques de Baoding, les médicaments à base de plantes médicinales d’Anguo, la vie musulmane (Cangzhou), la culture des ancêtres Yandi, Huangdi et Chiyou (Tunlu), la culture du rêve ainsi que les objets en porcelaines de Handan sont tous très connus.

Le Hebei est bien situé pour accéder à Beijing et à Tianjin. Des transports faciles, un bel environnement, un climat agréable, de riches ressources touristiques ainsi que des installations d’accueil en cours d’amélioration font du Hebei une perle de l’industrie touristique de la Chine.


Sites touristiques

Cangzhou
Située 180 km au nord de Beijing et à 90 km de Tianjin, c’est une région connue pour le Wushu et l’acrobatie. Le premier y est présent depuis très longtemps et la ville compte de diverses écoles qui regroupent de nombreux talents dans ce domaine. Les touristes peuvent rendre visite à la dizaine de grandes « maisons » ou participer à leurs cours. Wuqiao est un bourg de Cangzhou, connu pour la pratique très populaire de l’acrobatie. Le « Grand monde de l’acrobatie de Wuqiao », qui a assimilé une culture acrobatique vieille de mille ans et qui a associé l’essence de l’acrobatie et de la magie, est le plus grand et le plus typique des monuments culturels de la Chine. On y tient régulièrement le «Festival des arts martiaux de Cangzhou» et le «Festival de la culture acrobatique de Wuqiao».

Cangzhou est aussi une région peuplée de Musulmans. C’est là que la première version en chinois du Coran a vu le jour. On y trouve la mosquée Beidasi, l’une des quatre grandes mosquées de Chine, ainsi que des écoles musulmanes, des hôtels pour Musulmans, et des usines de fabrication de produits alimentaires musulmans. Le bourg Qiantong, à Yanshan, a été le lieu de débarquement de Xu Fu qui, sous l’époque des Qin, emmena avec lui des milliers d’enfants à destination du Japon par voie maritime. Après restauration, le temple des Mille enfants, dédié à ce personnage, est actuellement ouvert au public.

La Grande Muraille
Le Hebei est la province qui possède la plus grande longueur de la Grande Muraille, c’est là qu’elle est le mieux conservée et que son style est le plus représentatif. La Grande Muraille construite sous l’époque des Ming s’étend, à elle seule, sur une longueur de plus de 2000 km, avec 286 passes. On dénombre une vingtaine de sections merveilleuses. Laolongtou (Tête du vieux dragon), la tête de la Grande Muraille, à l’embouchure de la mer ; la passe Shanhaiguan, surnommée la «première passe de la Grande Muraille » ; les sections de Jiaoshan, de Jiumenkou et de Jinshanling ; Dajingmen (une position impor­tante de la Grande Muraille), de même que la Grande Muraille sur eau de Panjiakou, se trouvent au Hebei. Ce n’est qu’après avoir visité la partie de la Grande Muraille située dans le Hebei que l’on saisit la majesté de cette construction. Les programmes touristiques du Hebei autour de la Grande Muraille sont riches et intéressants ; ils sont très appréciés des touristes chinois et étrangers.

Chengde
Ville historique et culturelle très connue de la Chine. Elle était, sous les Qing déjà, le deuxième centre politique et culturel du pays. Elle est située à 163 km au nord de Beijing et à 210 km au nord de Tianjin. On trouve à Chengde, le palais impérial d’été, qui est le plus grand jardin impérial antique existant au monde, les huit temples – le plus grand ensemble de temples impériaux de Chine -, la majestueuse Grande Muraille de Jinshanling, ainsi que la chasse impériale. Les prairies étendues, comme celle de Weichang et celle de Fengning, sont les lieux de choix pour ceux qui veulent faire un circuit écologique. Il y a quelques années. Chengde a mis en place de nouveaux programmes, tels que « Promenade nocturne dans le palais impérial d’été », « Musique et danse de la cour impériale des Qing », « Lumière de Putuo », « Circuit autour de la villégiature estivale », « Circuit écologique des prairies » et « Faire du ski en hiver ». Chaque année, Chengde organise aussi des festivals touristiques et des festivals de vacances dans la forêt et dans les prairies.

Handan
Ville historique et culturelle connue en Chine. Située à 420 km et à 390 km au nord de Beijing et de Tianjin, Handan est le foyer des cultures de l’ancien royaume de Zhao, du rêve, de la porcelaine et de la boxe taiji. Oui trouve des monuments et des sites célèbres comme la terrasse de Duwuling datant de l’époque du royaume de Zhao ; les ruines de la cité du roi de Zhao ; le temple de l’Immortel Lu Dongbin où il fit son rêve sur le millet; la grotte de Xiangtangshan ; le palais impérial de Nu Wa, où. selon la légende, elle affina des pierres pour réparer les fentes du ciel ; la capitale de Yedu et la terrasse du Paon de bronze, toutes deux datant de l’époque des Trois Royaumes, ainsi que les vestiges d’un four à céramique de l’époque des Song. Handan est aussi un site connu pour ses locutions et ses allusions littéraires ou historiques. Il est le lieu d’origine d’un millier d’expressions toutes faites qui ont cours aujourd’hui encore parmi les chinois. Yongnian est le lieu d’origine de la boxe Taiji du mode Yang et du mode Wu. Les amateurs peuvent profiter du Festival international de la boxe taiji pour faire des échanges et participer à des compétitions.

Zhangjiakou
Ville connue de la Chine du Nord, située à 180 km et à 280 km au nord de Beijing et de Tianjin. La Grande Muraille, les paysages de prairies et la culture de Yandi, de Huangdi et de Chiyou qui sont considérés comme les trois « ancêtres » de la nation chinoise, sont l’occasion de visites touristiques particulières. La cité de Huangdi à Tunlu, est la première capitale de la Chine. Le champ de bataille antique, la source de Huangdi, où celui-ci abreuva son cheval et se baigna, le village et la tombe de Chiyou, les temples consacrés aux trois ancêtres, sont de hauts lieux historiques qui permettent aux chinois résidant à l’intérieur et à l’extérieur du pays de retrouver leurs racines et de connaître la culture de leurs ancêtres. Les steppes de Jinlianchuan (Guyuan) et de Zhongdu (Zhangbei) tout comme la piste internationale de ski (Chongli) sont des endroits idéaux pour les vacanciers.

Qinhuangdao
Située à 270 km à l’est de Beijing et à 210 km à l’est de Tianjin. Qinhuangdao est le plus vieux centre touristique pour vacanciers de Chine. Ses principaux sites sont: Laolongtou, la passe Shanhaiguan (la première passe à l’est de la Grande Muraille), le temple de Madame Meng, la section Jiaoshan de la Grande Muraille qui est accrochée à revers à un flanc de montagne, la section Jiumenkou de la Grande Muraille qui traverse un ruisseau, de même que le musée de la Grande Muraille.

On y trouve également d’autres lieux charmants pour les vacanciers d’été: Beidaihe, Nandaihe, le terrain international de glissement sur sable à la Côte d’or de Changli, la réserve d’animaux sauvages, le « Monde océanique », la cité culturelle de Wanbo. Beidaihe se trouve dans un environnement gracieux ; c’est l’endroit où les dirigeants chinois traitent les affaires publiques en été. C”est une région de festivals : Festival culturel de la Grande Muraille ; Promenade au bord de la mer. Admiration d’oiseaux sur plage, Festival de grimpe en montagne.

Baoding
Ville historique et culturelle connue, située à 140 km au sud de Beijing et à 160 km à l’ouest de Tianjin. Ou y trouve entre autres, l’Etang aux lotus (un des dix célèbres jardins antiques de Chine) et l’ancienne résidence du gouverneur du Hebei, la mieux conservée de toutes les résidences des fonctionnaires de la dynastie des Qing. Aux alentours de Baoding, il y a les Tombeaux impériaux de l’Ouest des Qing. le plus grand ensemble de tombeaux impériaux de la Chine ; le tombeau de l’époque des Han, connu par le monde pour la découverte d’un vêtement en jade et décoré de fils d’or, ainsi que la station balnéaire Christine au bord du lac Baiyangdian, (vacances, réunions, séances médicales et activités touristiques). Baoding est réputée comme la « ville de lu bonne santé ». Les personnes âgées y sont très respectées et les habitants qui font des exercices physiques y sont nombreux. L’espérance de vie est de 6,4 ans plus élevée que la moyenne nationale. Chers amis, n’hésitez pas à vous y rendre pour connaître le Wushu, le Qigong et la boxe Taiji ; pour jouer au cerf-volant, à la boule à main et goûter les plats aux ingrédients toniques, ainsi que pour juger la qualité de vie des personnes âgées et de la protection sanitaire de Baoding a lieu tous les ans. La ville de Tunzhou, située à 62 km au sud de Beijing, est le foyer de la culture des Trois Royaumes (Shu, Wu et Wei). C’est là que Liu Bei, Zhang Fei, et Guan Yu sont devenus frères. Certains monuments et sites qui leur sont liés, tels que la résidence de Liu Bei, le Temple Zhongyi, situé dans le pays d’origine de Zhang Fei, le puits utilisé par celui-ci, et le bois de pêchers où les trois héros ont prêté serment, existent encore aujourd’hui. On trouve à Tunzhou le plus grand centre de tournage cinématographique de l’Asie, ainsi que les terrains de golfe de Jingdu et de Jingnan. Ou y organise annuellement de grandes activités: le Festival culturel des boulettes de rie glutineux ; le Festival d’admiration de la Lune lors de la Fête de la mi-automne, etc.

Shijiazhuang
Capitale de la province du Hebei, située à 280 km au sud de Beijing et à 270 km de Tianjin. Le temple de Longxing, à Zhengding, surnommé le « premier temple au sud de Beijing », est connu pour avoir conservé la plus grande statue en bronze d’un Bouddha debout ainsi que de nombreux objets précieux. Le mont Cangyan, à Jingjing, a été rendu célèbre par le pont recouvert d’un immeuble à étages. Xibaipo, la dernière base d’appui rurale durant la Révolution, doit sa réputation au fait que Mao Zedong, Zhou Enlai et d’autres révolutionnaires y ont vécu et dirigé les batailles contre Jiang Jieshi. La colline de Zhangshi, à Zanhuiang, est un centre touristique national ; on y trouve le plus grand mur à écho naturel du monde. La ville de Shijiazhuang jouit d’une place importante dans l’histoire bouddhique. Les temples de Linji, de Longxing (Zhengding), de Bailin (Zhaoxian), de Tiyin (Suncun) et de Bilu (en banlieue) sont de hauts lieux pour les touristes intéresses par le bouddhisme. Shijiazhuang est aussi un important point de concentration et de distribution des marchandises en Chine. Le marché Xinhua, le marché en gros des articles d’usage courant de Nansantiao, le marche en gros des vêtements de la rue Qingnian, le marché des fourrures de Xinji, le grand magasin de Beiguo, le centre commercial de Dongfang, sont des lieux idéaux pour faire des achats.

Tangshan
Surnommée la « capitale de la porcelaine de la Chine du Nord », la ville de Tangshan est située à 135 km à l’est de Beijing et à 90km de Tianjin. Ses principaux sites sont: les Tombeaux de l’Est de la cour impériale des Qing, une section extraordinaire de la Grande Muraille, celle sur eau de Panjiakou, les ruines du tremblement de terre de 1976, le musée du Tremblement de terre, la stèle commémorative du tremblement de terre, etc. On y trouve aussi: la colline de Jingzhong, un haut lieu bouddhique très populaire et l’unique région de construction des locomotives à vapeur de la Chine ainsi que la plus grande région de fabrication de porcelaines.

Laisser un commentaire