Beijing (Pékin)

 

Bref aperçu

Beijing, capitale de la République populaire de Chine, est le centre politique, économique et culturel du pays. On y compte 18 arrondissements et districts sur une superficie totale de 16800 km2, avec une population de 11 millions d’habitants. Beijing est également une ville culturelle qui a une très longue histoire. On y a découvert le site de l’Homme de Pékin dont l’existence remonte à 500000 ans. Beijing était la capitale secondaire des Liao, puis plus tard, pendant près de 800 ans, elle devint celle des Jin, des Yuan, des Ming et des Qing.

Beijing est une ville touristique de réputation mondiale pour ses architectures anciennes, ses palais, ses jardins impériaux et ses temples, ainsi que de nouveaux édifices, des jardins d’agrément et des espaces verts. Les touristes apprécient les visites d’un grand nombre de sites, de monuments historiques et de musées qui exposent les arts brillants de la très ancienne civilisation chinoise.


Sites touristiques

La Grande Muraille
S’étirant sur plus de 6000 km, Cet ouvrage défensif de la Chine ancienne est inscrit sur la liste du patrimoine mondial. La section de Badaling, située à 80km au nord de Beijing, est la mieux conservée et une des plus représentatives. On peut également visiter celles de Jinshanling, de Mutianyu et de Simatai.

Le Palais impérial
Appelé aussi Cité interdite, il abrita 24 empereurs des Ming et des Qing. Situé au centre de la ville de Beijing, il est le plus vaste en­semble d’architecture traditionnelle existant de nos jours en Chine. Il compte plus de 9000 pièces disposées symétriquement le long d’un axe Nord-sud. Il fait partie du patrimoine mondial.

Les Treize Tombeaux des Ming
Cette grande nécropole qui abrite 13 empereurs des Ming (1368-1644), leurs impératrices et favorites, couvre 40 km2. De ces 13 tombeaux, le Changling et le Dingling sont ouverts au public et ce dernier renferme un célèbre palais souterrain.

La place Tian An Men Située au centre de la ville, elle est une des plus grandes places du monde avec une superficie de 40 ha. C’est là que fut proclamée, le 1” octobre 1949, la fondation de la République populaire de Chine. C’était à la porte Tian An Men, entrée principale de la cour impériale des Ming et des Qing, que furent proclamés les édits impériaux.

Le Parc Sun Yat-sen et le Palais de la Culture des Travailleurs
Le premier marque l’endroit où les empereurs des Ming et des Qing offraient des sacrifices au dieu de la Terre et au dieu des Cinq céréales, tandis que le second était autrefois le Temple des Ancêtres impériaux (Taimiao).

Le Temple du Ciel
C’est le plus beau temple d’architecture religieuse du pays. Il fut achevé en 1420; c’était là que les empereurs des Ming et des Qing offraient des sacrifices au Ciel et adressaient des prières aux dieux pour obtenir d’abondantes récoltes.

Le palais Yonghegong
Construit en 1694, il est la plus grande lamaserie à Beijing. On y trouve une immense statue de Bouddha Maitreya, sculptée dans un tronc de bois de santal.

Le Palais d’Eté
Vaste jardin impérial de la dynastie des Qing où l’aménagement de jardins merveilleux s’harmonise aux innombrables vestiges culturels.

Le Parc Beihai
Autrefois jardin impérial sous les Liao, les Jin, les Yuan, les Ming et les Qing, ce parc est encore aujourd’hui un des plus beaux Sites de Beijing.

Jingshan
Appelé aussi la “colline du Charbon”, Jingshan était à l’origine un jardin impérial des Ming et des Qing. De son sommet, le point le plus élevé de Beijing, on peut jouir d’un vaste pa­norama de la ville.

Les ruines du Yuanmingyuan
Se trouvant non loin du Palais d’Eté, ce ‘Jardin de la Splendeur Rayonnante” fut incendié et saccagé par les troupes anglo-françaises en 1860 puis en 1900 par les troupes des Huit puissances.

Le Zoo de Beijing
C’est le pre­mier zoo du pays où l’on trouve le plus grand nombre d’animaux précieux: panda géant, rhinopithèque, cerf à lèvres blanches, grue à crête rouge, ainsi que des animaux exotiques.

Le pont Lugouqiao ou Marco Polo
Construit en 1189 sur le fleuve Yongding, au sud-ouest de Beijing, ce solide pont à 11 arches est un des plus anciens ponts de pierre de la région de Beijing.

La promenade dans les Hutong
Les Hutong sont des ruelles de la capitale. On en compte quelque 4550 qui séparent les maisons à cour carrée (siheyuan). Une promenade en tricycle dans ces Hutong permet aux touristes de découvrir un des
aspects de la vie ordinaire des habitants dans un cadre traditionnel.

Autres sites touristiques
L‘Observatoire impérial, le parc de l’Autel de la Terre (Ditan), les Collines parfumées, la grotte de l’Homme de Pékin à Zhoukoudian, le Parc des Nationalités chinoises, le Temple de la Grande Cloche, le Parc mondial, le Temple de la Mare et du Mûrier, la Vallée de Longqing, etc.

Quartiers commerciaux

Wangfujing Dajie

Située à l’Est de la porte Tian An Men, la rue Wangfujing qui date de 500 ans est une artère commerciale très animée.

Qianmen
C’est la plus ancienne rue commerçante de Beijing qui existe depuis le début de la dynastie des Ming. On y trouve une centaine de magasins proposant une grande variété de marchandises.

Xidan
Situé à l’ouest de la porte Tian An Men, ce quartier est composé par les rues Xuanwumennei Dajie et Xidan Beidajie qui sont très fréquentées.

La rue Liulichang
Elle s’étire sur 750m. Ses boutiques d’architecture chinoise traditionnelle vendent principalement des livres anciens, des antiquités, des estampes, des calligraphies, des peintures, des articles d’art artisanal, etc.

Le marché de Xiushui Jie
Il se trouve dans une rue étroite du quartier des Ambassades de Ritan. Il comprend 400 étals de vêtements et d’articles d’art artisanal.